Billie Holiday, une affaire d’état : derrière la star du jazz se cache l’histoire d’une femme exceptionnelle

Billie Holiday

Avec une sortie ce 2 juin au cinéma en France, « Billie Holiday, une affaire d’État » est sans doute l’un des films les plus attendus de cette semaine. Il s’agit d’un biopic d’une grande star du jazz, Billie Holiday qui a été réalisé par Lee Daniels à qui l’on doit « Empire », « Le Majordome » ou encore « Precious » et qui a été inspirée de l’œuvre de Johann Hari. Mais derrière sa voix légendaire se cache l’histoire émouvante d’une vraie militante antiraciste.

Billie Holiday

Billie Holiday contre l’État américain

Dans ce biopic qui mettra en scène la chanteuse et actrice Andra Day, nous serons emmenés en 1939, une époque où le racisme est encore très présent dans la société américaine. On y suivra alors l’histoire émouvante de Billie Holiday, une grande star du jazz, mais aussi une femme de couleur assoiffée de justice qui a interprété la fameuse chanson « Strange Fruit », un poème qui a été écrit par Abel Meeropol.

Billie Holiday

Une chanson aux paroles profondes qui dénonce le racisme, mais surtout les lynchages que subissent les Afro-Américains. Le titre devient vite très célèbre surtout au niveau de la communauté noire et prend petit à petit une dimension politique qui ne plait pas du tout au gouvernement américain qui jugeait que les paroles étaient trop provocatrices. Les fédéraux dirigés par Harry Anslinger (Garrett Hedlund) ordonnent alors à la chanteuse de cesser de chanter le titre « Strange Fruit », mais elle refuse. C’est donc le début d’un combat entre la star du jazz et l’État américain.

Ayant eu un passé compliqué durant son enfance et en amour, Billie décida alors d’alléger ses douleurs avec la drogue. Et le film est très explicite à ce sujet, puisqu’il nous montre comment Billie cache ses traces et passe d’un état d’euphorie à un autre. Comme beaucoup de musiciens de jazz de l’époque, elle aime aussi se droguer avant de monter sur scène.

VOIR AUSSI  Snoop Dogg partage ses réflexions sur l'acteur qui le jouerait dans un biopic

Billie Holiday

Une faille que le chef du Bureau fédéral n’a pas hésité à utiliser pour la faire tomber, même s’il sait que ça ne suffira pas pour faire incarcérer une star comme elle. Harry demande donc à un agent de couleur Jimmy Fletcher (Trevante Rhodes) d’infiltrer l’entourage de Bille Holiday et de lui soutirer des informations importantes pour la discréditer. Cependant, l’histoire prend une tout autre tournure, car sans le vouloir notre agent infiltré tombe amoureux de la chanteuse et entame une liaison avec Billie qui est mariée à son manager (Erik LaRay Harvey). La chanteuse va-t-elle gagner son combat contre le gouvernement ? Jimmy Fletcher va-t-il la trahir malgré tout ? On le saura à la sortie du film.

Le casting du film

Ce biopic de Billie Holiday n’aurait pas vu le jour sans l’incroyable équipe dirigée par le réalisateur Lee Daniels. Le film mettra en scène Andra Day dans le rôle de la célèbre chanteuse qu’elle a réussi à incarner à la perfection même s’il s’agit là de son premier grand rôle pour le grand écran.

Billie Holiday

À ses côtés, on retrouvera Trevante Rhodes dans le rôle de Jimmy Fletcher (Bird Box, Horse Soldiers), Garrett Hedlund dans le rôle de Harry J. Anslinger (Modern Love, Dreamland), Leslie Jordan dans le rôle de Reginald Lord Devine (American Horror Story), Miss Lawrence dans le rôle de Miss Freddy, Adriane Lenox dans le rôle de Madame Fletcher (Manifest, The Resident), Natasha Lyonne dans le rôle de Tallulah Bankhead (Poupée Russe, Irresistible) et Rob Morgan dans le rôle de Louis McKay (La Voie de la justice, The Photograph).

BILLIE HOLIDAY Bande Annonce VF (2021) Biopic, Drame

« Billie Holiday, une affaire d’état » est un vrai chef-d’œuvre que vous ne devez surtout pas manquer si vous êtes fans de jazz et de biopic. Le film sort ce 2 juin dans les salles de cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.