Clash entre français : Benoît St. Denis conteste la popularité de Cédric Doumbé !

       
Voir Cacher le sommaire

Alors que le monde du MMA français est en pleine effervescence, Benoît Saint Denis entre dans l’arène médiatique pour remettre en question la prétention de Cédric Doumbé d’être le « visage du MMA français ». Dans un échange captivant, découvrez pourquoi Saint Denis propose un autre combattant de l’UFC pour porter ce titre prestigieux.

La Vision de Saint Denis sur le Statut de Doumbé

Le combat léger montant, Benoît Saint Denis, ne croit pas que la star du PFL, Cédric Doumbé, ait accompli assez pour surpasser le premier champion de l’UFC du pays comme « visage du MMA français ». Après une brève signature avec l’UFC qui a vu des préoccupations médicales entraîner une libération rapide, Doumbé a trouvé sa place dans la Professional Fighters League, où il a fait sensation dès son début en 2023.

Le dernier septembre, l’ancien champion de kickboxing de Glory à deux reprises a ravi ses compatriotes au Zénith Paris, où il a délivré l’un des meilleurs knockouts de l’année en endormant Jordan Zébo en seulement neuf secondes. Avec des stars du football en présence et la couronne française participant à ses chants, l’ascension de la célébrité de Doumbé était évidente. Et s’il restait encore un doute, la vitesse à laquelle son retour imminent à l’Accor Arena le 7 mars s’est vendu l’a éliminé.

Saint Denis Sur la Revendication de Doumbé : ‘C’est Facile de Parler’

Cédric Doumbé est le visage du kickboxing en France, mais il est encore nouveau dans le MMA. C’est l’un des visages du kickboxing français avec Yohan Lidon et d’autres gros combattants qui l’ont battu et qu’il a aussi battus. C’est un combattant excitant avec une vraie puissance de frappe et c’est vrai qu’il se fait une place dans le MMA français.

J’espère qu’il va pouvoir continuer d’afficher ses talents de kickboxeur. Ceci dit, pour l’instant, je continue de me fier aux classements et pour moi, le visage du MMA français, ça reste Ciryl Gane. Et quand Benoît Saint-Denis deviendra champion des poids légers, il prendre cette place, voire même plus. Mais d’ici là, il faut prouver qu’on le mérite. C’est facile de parler mais il faut toujours prouver dans la cage. Donc on se donne déjà rendez-vous le 9 mars et on verra après !

Lors d’une récente interview sur The MMA Hour avec Ariel Helwani, Saint Denis a été interrogé sur son opinion concernant la prétention audacieuse de Doumbé sur sa célébrité en comparaison avec d’autres combattants français. Malgré l’enthousiasme entourant l’ex-kickboxer et sa série de victoires depuis sa transition vers le MMA et les combats potentiels qui l’attendent sous la bannière du PFL, Saint Denis ne pense pas qu’il ait fait assez pour surpasser l’ancien champion poids lourd intérimaire de l’UFC, Ciryl Gane, comme premier artiste martial mixte français.

Si les remarques du prétendant poids léger de l’UFC s’avèrent exactes, Doumbé pourrait se rapprocher de surpasser « Bon Gamin » le mois prochain dans la capitale française, lorsqu’il affrontera Baysangur « Baki » Chamsoudinov devant une foule comble à l’Accor Arena.

       

Urban Fusions est un média indépendant, il a besoin de VOUS pour se faire connaître ! Aidez-nous en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Réagissez à cet article