Comment American Horror Story a aidé Taissa Farmiga à affronter ses peurs

Lorsque la première saison d’American Horror Story: Murder House est sortie, Farmiga a expliqué à quel point c’était effrayant de filmer des scènes de la série. S’adressant à Interview Magazine en 2011, elle a admis: « J’ai tellement peur si facilement. Dans l’épisode pilote, il y a cette scène très effrayante dans le sous-sol. Je suis soudainement devenue vraiment terrifiée à cause du scénario – comme une véritable terreur qui traverse mon corps. .  » Mais au lieu de laisser cette peur la paralyser, Farmiga a appris à l’utiliser.

American Horror Story - Saison 1

American Horror Story a appris à Farmiga que sa nature nerveuse et facilement effrayée était un avantage. Dans une interview avec IndieWire, Farmiga a déclaré: « Quand vous devez aller jouer ces émotions comme la peur et la terreur, je me suis rendu compte que cela m’est assez naturel. » Même si elle n’aime toujours pas regarder sa propre émission ou d’autres émissions de télévision et films d’horreur, la capacité de Farmiga à ressentir si facilement et efficacement la vraie peur la rend bien adaptée au genre d’horreur.

Après la première saison, l’actrice est revenue à l’anthologie de la saison 3, American Horror Story: Coven, jouant une jeune sorcière nommée Zoe Benson. Farmiga a également eu un rôle d’invité dans American Horror Story: Roanoke et a repris ses rôles de Violet et Zoe dans American Horror Story: Apocalypse, la huitième saison de la série.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.