Friends The Reunion : Pourquoi la Chine a censuré Lady Gaga, BTS et Justin Bieber ?

la Chine a censuré des guests de Friends the reunion

L’épisode spécial de Friends a été diffusé sur HBO Max (en France sur Salto), mais certains passages ont été coupés en Chine. Urban Fusions vous explique pourquoi Lady Gaga et d’autres guests ont été supprimés de Friends : The Reunion.

la Chine a censuré des guests de Friends the reunion

Les retrouvailles de Friends ont fait appel à plusieurs invités surprises, mais Lady Gaga, BTS et Justin Bieber ont été exclus de l’émission lors de sa diffusion en Chine. L’épisode spécial de HBO Max a abordé l’impact de Friends dans le monde entier : des Français, des Sud-Africains, des Allemands et bien d’autres ont participé à la réunion, expliquant pourquoi ils aimaient la sitcom et comment elle a influencé leur vie. Cependant, malgré la portée mondiale de la série, la Chine a censuré la réunion spéciale.

Les acteurs de Friends – Jennifer Aniston, Courteney Cox, Lisa Kudrow, Matt LeBlanc, Matthew Perry et David Schwimmer – se sont retrouvés sur le plateau de la sitcom de NBC pour la première fois depuis 17 ans. Ils se sont souvenus du tournage de la série et ont revu certains des moments les plus populaires et les plus emblématiques. Lady Gaga est passée sur le célèbre plateau de Central Perk pour chanter avec Lisa Kudrow sur l’air du célèbre « Smelly Cat » de Phoebe ; Justin Bieber a participé au défilé de mode de Friends où il portait le costume de Ross « Spudnick » ; et BTS a rappelé comment la sitcom les a aidés à affiner leurs compétences en anglais. Mais ces scènes n’ont pas été diffusées en Chine.

Trois sociétés de streaming chinoises – Youku, iQiyi et Tencent – ont supprimé toutes les scènes mettant en scène les chanteurs susmentionnés, y compris une scène où Joey porte des sous-vêtements, ainsi que l’histoire de la méduse de la série dans laquelle Chandler devait faire pipi sur Monica pour atténuer la douleur. La version chinoise de Friends : The Reunion a laissé Lisa Kudrow chanter toute seule, ce qui n’a pas duré longtemps car la majeure partie de cette séquence était essentiellement un duo mis en scène avec Lady Gaga. Les diffuseurs ont également supprimé toutes les références LGBT, notamment l’histoire d’un fan gay qui souhaitait se faire coiffer comme Rachel Green dans les premières saisons de Friends. Au total, les streamers ont supprimé environ six minutes de séquences du spécial.

Lisa Kudrow et Lady Gaga dans l'épisode spécial de Friends

Le retrait total des chanteurs de l’émission spéciale de retrouvailles Friends est attribué à des actions passées qui ont été désapprouvées par le gouvernement chinois. En 2016, Lady Gaga a rencontré le dalaï-lama, qui a fui le Tibet en 1959 et est considéré comme dangereux par le gouvernement chinois. Sa musique a été interdite et il lui est également interdit de faire des tournées en Chine. BTS a honoré des vétérans de guerre sud-coréens en octobre 2020, ce qui a provoqué des réactions négatives en Chine compte tenu de l’histoire – cette dernière s’est rangée du côté de la Corée du Nord pendant la guerre de Corée. Justin Bieber, quant à lui, a été interdit de se produire en Chine en 2017. Une déclaration du Bureau municipal de la culture de Pékin l’avait alors qualifié d’artiste « mal élevé ». Il n’a jamais été confirmé en quoi consistait exactement ce mauvais comportement – il y en a eu plusieurs à noter, notamment une visite controversée au sanctuaire Yasukuni de Tokyo en 2014.

Le fait que la réunion spéciale de Friends ait été éditée en Chine a suscité un certain tollé. Un fan a déclaré que la version non modifiée aurait dû être diffusée car il était inutile de regarder la version censurée de la réunion Cela a dû modifier beaucoup beaucoup de choses, car les scènes coupées ont donné lieu à des aspects intéressants de l’épisode spécial. Et comme le spécial HBO Max est déjà sorti en Chine, il est peu probable qu’il soit à nouveau modifié pour ajouter les scènes déjà supprimées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.