Histoires effrayantes à raconter dans la suite sombre de la production

Il est temps de sortir à nouveau les vieux livres d’Alvin Schwartz, car une suite Scary Stories to Tell in the Dark est en cours. Tel que rapporté par THR, le réalisateur André Øvredal revient, avec les scénaristes Dan Hageman et Kevin Hageman. Guillermo Del Toro écrira à nouveau l’histoire de l’écran, mais pour le moment, il n’est pas clair s’il reviendra également en tant que producteur.

Image via les films CBS

L’original, une adaptation de la populaire série de contes folkloriques et de légendes urbaines de Schwartz, a été un succès modeste, totalisant plus de 100 millions de dollars dans le monde contre un budget d’environ 28 millions de dollars. Une suite était presque une garantie, et compte tenu du fait qu’il y a des dizaines d’histoires dans les livres de Schwartz qui n’apparaissaient pas dans le premier film, il reste encore un assez grand réservoir de sources. (Mettez « The Viper » dedans, vous lâches.)

Je ne me souciais pas beaucoup du film de 2019 – Øvredal est un réalisateur d’horreur qualifié (ne cherchez pas plus loin que son excellent film de 2016 The Autopsy of Jane Doe), et son talent transparaît dans plusieurs séquences du film, en particulier l’infâme araignée scène de l’histoire « The Red Spot ». Mais le film est confus et inégal, avec une prémisse extrêmement forcée et une fin ridicule. Mais il avait un style visuel indéniable, en raison de la direction d’Øvredal et de l’adhésion aux illustrations uniques dans les livres de Schwartz. Alors même si je n’étais pas forcément fan du premier film, j’espère une suite.

VOIR AUSSI  Deadpool: 7 questions majeures que nous avons sur l'avenir du personnage de Ryan Reynolds

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.