Jon Jones c’est fini, à la retraite ? Voilà Pourquoi il a refusé l’UFC 300 !

Jon Jones, champion en titre des poids lourds de l'UFC, pourrait envisager de prendre sa retraite du MMA prochainement, mais rien n'est moins sûr après son combat contre Stipe Miocic prévu plus tard cette année.

       
Voir Cacher le sommaire

En pleine tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande, Jon Jones réfléchit à son avenir dans le MMA tout en se remettant d’une déchirure pectorale qui l’a empêché de combattre comme prévu en novembre dernier. Malgré les rumeurs sur une possible retraite après son combat tant attendu contre Miocic, Jones n’a pas encore pris de décision définitive, laissant la porte ouverte à un affrontement contre le champion intérimaire Tom Aspinall.

Un combat contre Tom Aspinall toujours possible

« Ma décision de continuer dépendra de ma performance contre Stipe et de ma récupération », explique Jones. Malgré les défis, il se sent reboosté et prêt à poursuivre sa carrière, influencé par l’énergie des fans. Le combat contre Aspinall reste donc une possibilité.

Jon Jones et Stipe Miocic, tous deux dotés d’un palmarès impressionnant, ont marqué l’histoire de l’UFC dans leurs catégories respectives. Jones souligne le manque de reconnaissance envers Miocic et affirme leur « affaire inachevée », considérant leur affrontement comme une évidence.

À ce stade de sa carrière, affronter le prochain prétendant ne l’enthousiasme pas outre mesure. Jones considère qu’il a déjà accompli beaucoup, tant pour sa famille que pour lui-même. Il adopte une approche mesurée, respectant Miocic comme un véritable défi.

Jon Jones et Tom Aspinall : une rivalité mesurée

Malgré les appels du pied d’Aspinall, Jones refuse de s’engager dans une guerre de mots sur les réseaux sociaux, estimant que Aspinall doit encore faire ses preuves. « Aussi impressionnant soit-il, Tom n’est pas encore assez important pour influencer mes décisions », déclare Jones.

Jon Jones encourage Aspinall à poursuivre ses efforts pour rejoindre l’élite des poids lourds de tous les temps. Il lui conseille de se concentrer sur sa propre carrière plutôt que sur un combat qui n’est pas d’actualité.

Approché pour être la tête d’affiche de l’UFC 300 en avril, Jones doute de sa capacité à être prêt, compte tenu de sa blessure. « Aussi honoré que je sois par cette opportunité, je ne pense pas être prêt, » admet-il, conscient des limites imposées par son âge et souhaitant revenir à 100 %.

       

Urban Fusions est un média indépendant, il a besoin de VOUS pour se faire connaître ! Aidez-nous en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Réagissez à cet article