La 317e section sur Arte : un film de guerre français en noir et blanc à ne pas rater

Bruno Cremer dans La 317e section de Pierre Schoendoerffer

Ce soir, lundi 10 mai à 20h55, Arte nous propose de regarder La 317e section, une film de guerre français réalisé par Pierre Schoendoerffer en 1965, avec entre autres Jacques Perrin et Bruno Cremer.

Bruno Cremer dans La 317e section de Pierre Schoendoerffer

De quoi ça parle ?

En 1954, la guerre d’Indochine entre la France coloniale et le Viet Minh communiste fait rage au Laos depuis huit ans. Au poste frontière nord, la 317e section – un groupe de quatre soldats français et 41 combattants laotiens – reçoit l’ordre de se retirer à l’intérieur des terres vers Dien Bien Phu. Les forces impérialistes s’y rassemblent pour une ultime démonstration de force contre l’ennemi communiste au nord. Mais Dien Bien Phu, c’est plus de 150 kilomètres de jungle impénétrable, de chaleur tropicale, d’eau contaminée, de fièvre et d’embuscades répétées de la guérilla. Le jeune lieutenant Torrens (Jacques Perrin) dirige une section de 40 soldats laotiens dans ce pénible voyage avec l’adjudant alsacien Willsdorf (Bruno Cremer), le sergent Roudier (Pierre Fabre), le caporal Perrin (Manolo Zarzo) et le sergent auxiliaire laotien Ba Kut (Bouramy Tio Long). Le pressentiment que les jours de la puissance coloniale française au Laos sont comptés, s’insinue non seulement chez les soldats laotiens qui désertent peu à peu, mais aussi chez le chef français de la 317e section qui ne cesse de se réduire.

Jacques Perrin dans La 317e section

Une fiction inspirée de faits réels

Le récit fictif de la guerre par le réalisateur Pierre Schoendoerffer est basé sur des événements réels. Fait inhabituel pour un film de guerre, le film évite largement l’héroïsme pathétique et c’est dans cette sobriété que se déploie sa beauté poignante. « Le plus beau film de guerre français », comme on appelait parfois. La 317e section se classe avec le documentaire oscarisé de 1968 La Section Anderson et le long métrage Le Crabe-Tambour (1977) parmi les films les plus connus du réalisateur et scénariste français Pierre Schoendoerffer. Lui-même prisonnier de guerre en 1954 pendant la bataille de Dien Bien Phu, le film de fiction s’appuie sur les propres expériences de Schoendoerffer. Le scénario de Schoendoerffer a été acclamé au Festival de Cannes 1965. Le film a été entièrement restauré en 2010.

VOIR AUSSI  Toute la Vérité - Dans une autre vie : une nouvelle enquête de la commissaire Mohn sur Arte

Vous pouvez voir La 317e section sur Arte le 10 mai à 20h55.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.