La Meute (Arte) : c’est quoi cette série chilienne inspirée de l’affaire de la Manada ?

La Meute, série inspirée de l'affaire de La Manada

En partie inspirée de la terrible affaire de La Manada, La Meute (La Jauría) présente une histoire de disparition, de maltraitance d’enfants, d’enquêtes sordides et de violence sexiste. C’est donc une série à la thématique chargée que nous propose de découvrir Arte ce jeudi 24 juin dès 20h55.

La Meute, série inspirée de l'affaire de La Manada

Les fictions latines ont le vent en poupe en ce moment comme on a pu le constater avec la série mexicaine Qui a tué Sara ? qui a fait un véritable carton sur Netflix. Avec La Meute, c’est le Chili qui est à l’honneur dans une série épineuse de 8 épisodes de près d’une heure chacun dont le thème est dur et librement inspiré de l’affaire de La Manada qui ne manquera pas de vous interpeller.

Dure, profonde et malheureusement très réelle, l’histoire raconte la disparition de Blanca Ibarra, une étudiante de 17 ans de l’école catholique Santa Inés et leader d’un mouvement féministe après qu’elle ait participé à une manifestation au cours de laquelle un cas présumé d’abus d’un professeur envers une étudiante a été dénoncé.

Quelques jours plus tard, une vidéo est devenue virale, dans laquelle un groupe d’hommes agresse sexuellement la jeune femme, révélant un jeu en ligne mortel qui recrute des hommes pour commettre des actes contre des femmes.

La meute - Bande annonce | Série | ARTE

Pour trouver les responsables, trois détectives spécialisées dans les crimes liés à la violence de genre (Elisa Murillo, Olivia Fernández et Carla Farías) s’impliquent dans l’affaire, dans une recherche effrénée au cours de laquelle elles découvrent rapidement que les suspects ont un groupe de discussion appelé « La jauría de lobos » (la meute de loups). Tout se complique car les premiers indices laissent penser qu’un psychologue, un prêtre, un enseignant et même le père de la femme disparue pourraient être impliqués.

Le contexte dans lequel se déroule la série, comme nous le voyons légèrement inspiré par le cas de La Manada, est celui des pays d’Amérique latine qui sont très habitués aux protestations contre la violence de genre dont ils sont victimes.

Il y a des séries qui se sentent développées par le désir de raconter une histoire et d’autres par le désir de transmettre un message : La Meute est l’une de ces dernières

La distribution est menée par Daniela Vega (Une femme fantastique), Antonia Zegers (conjointe de Pablo Larain) et María Gracia Omegna, et est complétée par Mariana Di Girolamo, Antonia Giesen, Paula Luchsinger, Alberto Guerra, Marcelo Alonso et Francisco Reyes.

Les épisodes sont réalisés par la célèbre cinéaste argentine Lucía Puenzo (XXY), Nicolás Puenzo, Marialy Rivas et Sergio Castro et produits par Fábula, le producteur de ‘Une femme fantastique’ dont fait partie Pablo Larain, qui a remporté en 2018 l’Oscar du meilleur film en langue étrangère.

Dès aujourd’hui, cette série va vous émouvoir et vous faire réfléchir sur toutes les agressions machistes qui, comme un goutte-à-goutte incessant, continuent d’agresser les femmes partout dans le monde. Depuis le début de l’année, 43 féminicides et meurtres ont été recensés rien qu’en France. Il y a encore beaucoup, beaucoup de choses pour lesquelles il faut se battre.

La série La Meute est diffusée à compter de ce jeudi 24 juin 2021 à 20h55 sur Arte où vous pourrez découvrir les 3 premiers épisodes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.