La stratégie prévue par Dustin Poirier pour abattre Benoît St. Denis !

Dustin Poirier met en avant son expérience pour le combat du 9 mars. Ancien champion intérimaire des poids légers de l'UFC, Poirier est convaincu que la durée de 25 minutes pourrait lui être favorable face à Benoît Saint Denis le mois prochain.

       
Voir Cacher le sommaire

Malgré une période d’incertitude autour de leur affrontement, Poirier et Saint Denis sont prêts à en découdre dans l’événement co-principal de l’UFC 299 au centre Kaseya de Miami, au début du mois prochain. Pour « The Diamond », ce combat marque son retour depuis sa tentative manquée de remporter le titre BMF et l’opportunité de se battre pour devenir champion incontesté des 155 livres pour la troisième fois.

Un Défi de Taille

Malgré son refus initial d’affronter des nouveaux venus moins bien classés, le retour du Louisianais l’opposera au concurrent classé n°12 de la division. Mais cela n’empêche pas Poirier d’être considéré comme l’outsider pour le duel du 9 mars, beaucoup s’attendant à ce que son adversaire français utilise son nom pour intégrer le top cinq.

La Détermination de Poirier

Lors d’une apparition récente dans « The MMA Hour » avec Ariel Helwani, Poirier a anticipé sa première mission de la nouvelle année et a discuté de son combat contre Saint Denis, l’un des rares combats hors titre et événement principal à être programmé pour cinq rounds. « The Diamond » a révélé qu’il avait lui-même demandé la distance de 25 minutes, préférant les combats plus longs, convaincu que cela permet de déterminer le meilleur combattant, tout en laissant place à l’expression complète de son ensemble de compétences et de son expérience.

« Je leur ai dit (à l’UFC). J’ai dit, ‘Oui, je vais combattre ce type, mais faisons-le en cinq rounds' », a déclaré Poirier. « Je sens que, sauf si quelque chose de fou se produit tôt, le meilleur combattant gagne sur cinq rounds. Même s’il ne se fatigue pas ou si ce n’est pas difficile pour lui – il est le ‘Dieu de la Guerre’, c’est ce qu’il veut – je sens que le rythme, le timing, mon expérience ; je saisis ces choses plus le combat dure. Je trouverai des ouvertures, des choses comme ça. Je le préfère. »

Expérience Versus Nouveauté

Poirier n’est pas à court d’expérience sur cinq rounds, ayant été programmé pour aller cette distance à de nombreuses reprises et atteignant 25 minutes de combat à deux occasions. En revanche, Saint Denis n’a jamais combattu aussi longtemps. En fait, il n’a atteint les cartes des juges qu’une seule fois – lors de sa défaite lors de ses débuts à l’UFC contre Elizeu Zaleski dos Santos en poids welter. L’ancien champion intérimaire espère que son avantage en termes d’expérience sera déterminant le soir du combat, lorsqu’il cherchera à éviter le sort violent qu’il a subi aux mains de Justin Gaethje lors de leur dernière rencontre.

       

Urban Fusions est un média indépendant, il a besoin de VOUS pour se faire connaître ! Aidez-nous en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Réagissez à cet article