L’augmentation du SMIC : À combien ont-ils prévu et comment en profiter ?

       

En France, le salaire minimum a été revalorisé à 1 766,92 euros bruts mensuels au 1er janvier 2024, soit une augmentation de 1,13 %. Malgré cela, les employés percevant plus que le Smic rencontrent des défis financiers différents. Une tendance croissante parmi les travailleurs français est de solliciter une hausse salariale auprès de leurs employeurs.

Selon une étude de LHH, cabinet spécialisé en gestion des ressources humaines, les augmentations salariales devraient osciller entre 3 et 4 % en 2024, une baisse par rapport aux 4,75 % de l’année précédente. Un sondage effectué par Rosaly révèle que 55 % des sondés envisagent de demander une augmentation en 2024, dont 42 % de femmes et 31 % d’hommes. Parmi eux, 68 % estiment mériter cette hausse de salaire. Cependant, seulement 28 % se disent satisfaits de leur rémunération actuelle.

Les salaires inférieurs au SMIC

Le Smic, avec une augmentation de 14,8 % sur trois ans, atteint désormais 11,65 euros brut de l’heure. Malgré cette hausse, basée sur l’inflation, elle ne concerne que 17,3 % des salariés du secteur privé non agricole. Avant la récente augmentation, plus de 30 branches sur 170 payaient leurs employés en deçà du Smic. Les employeurs doivent compenser cet écart, sous peine de sanctions pour non-respect du salaire minimum.

Face à cette situation, des réactions sont nécessaires. Le groupe d’experts sur le SMIC, dans son rapport de 2023, a critiqué les mécanismes de revalorisation automatique, soulignant que ceux-ci pourraient entraîner une hausse disproportionnée du Smic comparée aux indices salariaux de référence.

De son côté, la CGT a plaidé pour que les hausses automatiques du SMIC soient une référence pour tous les niveaux de salaire. Ils rappellent également que « les salaires minima proches du SMIC ont progressé de 6 % entre 2022 et 2023, tandis que ceux au-dessus du SMIC ont connu une moindre hausse de 3,5 % pour les minima supérieurs à 1,6 SMIC », selon leurs déclarations sur leur site officiel en décembre.

       

Urban Fusions est un média indépendant, il a besoin de VOUS pour se faire connaître ! Aidez-nous en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Réagissez à cet article