Le Diable s’habille en Prada (TF1) : Meryl Streep explique pourquoi elle a mal vécu le tournage

Meryl Streep a révélé récemment qu’avait mal vécu le tournage du film Le Diable s’habille en Prada, où elle jouait le rôle de Miranda Priestly.

le-diable-shabille-en-prada-meryl-streep

Ce soir, 22 juin à 21h05, TF1 diffuse Le Diable s’habille en Prada, le film culte avec Meryl Streep et Anne Hathaway. Mais saviez-vous que Meryl Streep a mal vécu le tournage du film dans lequel elle jouait le rôle d’une femme glaciale Miranda Priestly, rédactrice en chef du magazine Runway ?

le-diable-shabille-en-prada-meryl-streep

Le film de 2006 est devenu une icône pour sa description du monde de la médisance et des commérages des magazines de mode sur papier glacé, des personnes au pouvoir qui les dirigent et de la façon dont les femmes doivent entrer dans un moule particulier pour gagner leur respect. Le film dépeint Priestly comme une méchante qui exerçait un tel contrôle sur le monde qui l’entourait qu’elle laissait rarement les gens la connaître dans leur intimité.

Le Diable s’habille en Prada est basé sur un livre de Lauren Weisberger. Peu après l’université, l’auteur s’est installée à Manhattan où elle a décroché un emploi d’assistante de la rédactrice en chef de Vogue, Anna Wintour. Lauren a travaillé chez Vogue pendant environ onze mois avant de partir. Le livre serait librement inspiré des expériences de Lauren Weisberger au sein de la publication. Pendant des années, les téléspectateurs ont comparé le personnage Miranda Priestly de Meryl Streep à Anna Wintour, et l’actrice acclamée s’est donné beaucoup de mal pour incarner le personnage.

Dans une interview accordée à EW à l’occasion du 15e anniversaire du film, Meryl Streep a expliqué qu’elle essayait d’incarner le personnage à tout moment sur le plateau, notamment dans ses interactions avec les stars du film Le Diable s’habille en Prada, Emily Blunt (Emily) et Anne Hathaway (Andy). Bien que Emily Blunt ait qualifié Meryl Streep de « grégaire et amusante comme l’enfer », elle a estimé qu’à certains égards, jouer ce rôle exigeant n’était pas une expérience amusante pour sa collègue. Anne Hathaway était d’accord, mais a déclaré que si la lauréate de l’Oscar l’a « intimidée », elle s’est « toujours sentie prise en charge ». Meryl Streep a reçu beaucoup d’éloges pour sa performance, mais elle a confié qu’elle était malheureuse en restant dans son personnage sur le plateau :

« C’était horrible ! J’étais [malheureuse] dans ma caravane. Je les entendais tous se balancer et rire. J’étais tellement déprimée ! Je me suis dit : « Eh bien, c’est le prix à payer pour être patron ! ». C’est la dernière fois que j’ai tenté un truc de la Méthode ! »

Bien que Miranda soit restée constante dans ses actions et ses manières méprisantes à l’égard des membres du personnel qui lui sont inférieurs, Meryl Streep a fait savoir, lorsqu’elle a signé pour jouer dans le film, qu’elle souhaitait que le personnage ait au moins un moment d’humanité et que le public puisse savoir ce qui faisait vraiment vibrer Miranda. La scène inédite dans la chambre d’hôtel de Miranda à Paris, lorsque le personnage a dû mélanger les places pour un événement Runway après que son second mari ait demandé le divorce. Miranda a parlé de ses deux filles de 11 ans et de sa peur de ce que les gens penseraient d’elle, avant de réaliser qu’elle avait laissé tomber son armure et de reprendre rapidement son attitude glaciale.

Une scène supprimée du film partagée par un utilisateur de Twitter a humanisé le personnage, encore plus, lorsque son mari Stephen a rejoint sa femme lors d’un événement de haute couture, ivre et rabaissant un collègue important. Andy a tiré l’homme sur le côté, orientant la conversation loin de l’incident. Pendant qu’il parlait, Miranda murmurait les mots « merci » à son assistant et, de fait, faisait de leur relation professionnelle une relation plus personnelle.

Le Diable s’habille en Prada a permis aux fans du film d’éplucher les dessous de la représentation de l’un des membres les plus emblématiques du monde de la mode, tout en vivant par procuration la vie à travers les yeux d’une personne ordinaire. Le concept du film, qui montre à quel point une personne est prête à sacrifier sa moralité pour aller de l’avant, résonne encore aujourd’hui chez les cinéphiles, qui continuent à le considérer comme l’un des meilleurs films sur les niveaux de pouvoir dans l’industrie de la mode.

Le Diable s’habille en Prada est diffusé ce 22 juin à 21h05 sur TF1. Le film de 2006 est également disponible en streaming sur Disney+.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.