Le petit lieutenant sur Arte : la première enquête criminelle d’un jeune lieutenant dans la police judiciaire de Paris

Arte diffuse ce soir mercredi 30 juin à 20h55 Le petit lieutenant. Avec un casting exceptionnel, le réalisateur Xavier Beauvois brosse un tableau réaliste et subtil de la vie quotidienne de la police parisienne et raconte la tragédie personnelle de son protagoniste – un thriller au-delà des films d’action larmoyants.

« La réalité devrait être mon inspiration », a déclaré Xavier Beauvois, qui a passé des semaines à suivre la police de Paris au travail. Finalement, il a décidé de raconter l’histoire d’une recrue ambitieuse : La star française de l’époque, Jalil Lespert, incarne Antoine Derouère, le « petit lieutenant ». C’est le titre original de cette réflexion en partie documentaire sur le quotidien de la police, et c’est aussi le nom que sa supérieure Caroline Vaudieu (Nathalie Baye) donne à Antoine. Après un coup du sort et une rééducation, elle reprend du service – et se tourne vers la recrue. ARTE rediffuse actuellement le thriller authentique Le petit lieutenant (2005), habillé d’images froides et grises.

Antoine Derouère termine sa formation en Normandie et prend son service à Paris. Les missions sont parfois passionnantes, la routine souvent fatigante. L’inspectrice compétente Caroline Vaudieu se prend d’affection pour le « petit inspecteur » et le soutient – mais il lui rappelle aussi son fils décédé. Caroline, pour qui tous les policiers ont un grand respect, ne se contente pas de combattre le crime, elle lutte aussi contre l’alcoolisme et la mémoire. Avec son équipe, elle enquête sur le cas d’un sans-abri polonais. Un jour, Antoine et son collègue Louis (Antoine Chappey) prennent une décision fatale dans le processus.

Une production authentique et mélancolique

Pour son interprétation de la forte et à la fois faible Caroline Vaudieu, Nathalie Baye a reçu une nouvelle fois le César de la meilleure actrice principale en 2006 – pour sa performance émotionnelle dans un thriller par ailleurs plutôt sobre. Entre autres, « A Fatal Decision » a été nominé pour le meilleur film et le meilleur réalisateur.

Xavier Beauvois dépeint des personnages coincés dans l’uniforme et qui doivent s’en accommoder, et se livre à une critique sociale. Dans sa production authentique et mélancolique, l’acteur, scénariste et réalisateur évite les clichés du genre. Ce n’est pas sans raison que Le petit lieutenant est considéré comme son plus grand succès à ce jour. Les recherches susmentionnées à la police de Paris l’ont obligé à changer ses plans. Le quotidien morne que Beauvois a vécu en direct avec les flics de la capitale a fait que le réalisateur s’est détourné de l’idée d’un thriller à fort suspense pour se tourner vers un drame policier sobre. Les aperçus documentaires, en particulier, renforcent considérablement cet effet.

Albatros, la dernière œuvre de Xavier Beauvois, qu’il a également coécrite, sortira au cinéma le 3 novembre prochain. C’est aussi l’histoire d’un policier : Laurent Sandrail est le commandant de brigade de la gendarmerie d’une petite ville de Normandie. Il n’a plus seulement affaire à des trublions dans un bar mais à des crimes de plus en plus graves.

Le petit lieutenant est diffusé ce 30 juin à 20h55 sur Arte. Vous pouvez également le regarder en replay sur arte.tv jusqu’au 07 juillet prochain.

Catégories TV Étiquettes

Réagissez à cet article