Le rappeur 21 savage arrêté pour possession de drogues et d’armes

21 savage en prison pour armes et drogues

Le rappeur 21 Savage, d’Atlanta, a été détenu dans une prison fédérale dans le comté de DeKalb, pour possession d’armes et de drogues.

Plus de peur que de mal, selon son avocat : « 21 Savage a été incarcéré pendant 12 minutes »

Le rappeur, dont le vrai nom est Shéyaa Bin Abraham-Joseph, s’est rendu aux autorités à la prison du comté de DeKalb et a été libéré 12 minutes plus tard par le paiement instantané d’une caution.

Selon son avocat, Charles Kuck, a déclaré à l’AJC (Atlanta Journal-Constitution) que les accusations découlent de l’arrestation du rappeur en 2019 par les services de l’immigration et des douanes. À l’époque, 21 Savage, de nationalité britannique, a été accusé d’avoir résidé aux États-Unis avec un visa expiré. Lors de son arrestation, la police avait retrouvé une arme chargée, ainsi qu’une bouteille de « Lean » (un sirop codéiné).

Toujours selon son avocat, les accusations de possession de drogues et d’armes sont fabriqués par la justice américaine. Lors d’une conférence de presse, l’avocat de 21 Savage a déclaré : « Ces accusations fabriquées sont un autre exemple de la façon dont notre système judiciaire, de l’ICE jusqu’au niveau local, cible injustement les jeunes hommes noirs qui cherchent à exercer leurs droits ».

L’histoire est loin d’être finie, 21 Savage attend son procès. Affaire à suivre…

VOIR AUSSI  Le frère aîné de DaBaby, Glen Johnson, serait décédé par suicide

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.