Minari : un film très émouvant avec la star de « The Walking Dead », Steven Yeun à voir au cinéma ce 23 juin

Minari

Après « Abigail Harm » et « Lucky Life », le réalisateur, scénariste et producteur Lee Isaac Chung revient cette année avec un tout nouveau film dramatique intitulé « Minari ». Un long-métrage qui sera à l’affiche des sorties cinéma de cette semaine et qui est très attendu par le public puisqu’il mettra en scène l’acteur Steven Yeun, star de la série « The Walking Dead ». À savoir qu’il s’agit d’une fiction autobiographique qui a déjà obtenu le Prix du jury et du public à Sundance, le Golden Globe du Meilleur film étranger ainsi que six nominations aux Oscars. On a donc décidé de vous préparer cet article pour vous donner un avant-gout de ce qui vous attend dans ce film.

Minari

 

« Minari », de quoi ça parle ?

Pour ceux qui ne le savent pas, le titre du film « Minari » vient d’une herbe d’Asie de l’Est, qu’on appelle aussi « cresson coréen » ou encore « persil japonais ». Elle est très prisée par les connaisseurs, un peu comme la « Samphire Grass » qu’on trouve en Angleterre. Le fait que cette plate soit synonyme de bonnes choses venant de la terre a fait qu’elle soit omniprésente dans le film, d’où le titre également. Ce qui nous amène à l’histoire du film, qui comme déjà précisé en haut, est un film dramatique et très émouvant de Lee Isaac Chung qui s’est inspiré de sa propre enfance pour en faire une très belle histoire. Un long-métrage qui nous plonge dans une Amérique profonde à l’époque de Reagan.

Minari

« Minari » nous emmène alors dans les années 80, pour y suivre l’incroyable histoire de Jacob Yi et de sa famille qui viennent de débarquer dans l’Arkansas. Ils ont quitté la Corée du Sud pour les États-Unis pour une meilleure vie et contrairement à n’importe quel nouvel immigrant, qui préfère attaquer les petits boulots, la petite famille décide quant à elle de se lancer dans l’agriculture ou plus précisément dans la culture de fruits et de légumes de leur pays.

Minari

Jacob Yi espère ainsi améliorer la situation financière de sa famille et leur permettra de faire autre chose que de trier les poussins dans les usines. Malgré les nombreuses difficultés qu’ils vont devoir affronter pour réussir à mener à bien ce projet, le père de famille et sa femme Monica ont également un autre souci. Il s’agit de David, leur petit garçon qui est malheureusement atteint d’une grave maladie du cœur qui l’empêche de vivre normalement, contrairement à Anne, sa sœur.

Minari

Une petite famille qui sera ensuite rejointe par la merveilleuse grand-mère Soonja qui va rendre encore plus émouvante l’histoire. Entre la maladie de son fils, les problèmes financiers et les querelles familiales, Jacob finit tout de même par acheter un terrain ainsi qu’un Mobil Home. Il est décidé à changer la vie de sa famille et compte bien faire pousser ses plants sur les meilleures terres d’Amérique. Va-t-il vraiment réussir à faire vivre correctement sa famille grâce à ses récoltes ? Le petit David vivra-t-il assez longtemps ? On vous laisse le découvrir vous-même dans les salles de cinéma ce 23 juin.

L’enfance de Lee Isaac Chung

Ayant été inspiré des souvenirs d’enfance du réalisateur, « Minari » reste tout de même une fiction, mais qui se base sur son vécu où il a rajouté de nombreux clichés de ce que les gens pensent du rêve américain dans la campagne. Comme c’est le cas du tracteur, de la grosse voiture, du Mobil Home rouillé, des paysans en salopettes, les chemises à carreaux, les dimanches à l’église, les paysages, tout est là et ces détails immergeront totalement les téléspectateurs dans l’histoire.

Minari

Et Lee Isaac Chung a justement voulu faire en sorte que le film soit inoubliable, c’est ce qu’il a confié lors d’une interview qu’il a donnée à l’occasion de cette sortie :

« J’ai écrit Minari en me posant une question : si je ne devais laisser qu’un seul de mes souvenirs à ma fille de six ans, lequel choisirais-je ? J’ai noté plus de quatre-vingts souvenirs que j’ai de moi à son âge. Cela incluait des disputes entre mes parents, ma vision d’un employé de mon père qui traînait une croix en traversant la ville et ma grand-mère brûlant la moitié de notre ferme. En me les remémorant, j’ai pensé que c’était peut-être là que se trouvait l’histoire que je devais raconter. »

Le casting de « Minari »

Ce drame émouvant n’aurait pas eu ces nombreux prix sans le talent des acteurs et des actrices qui ont réussi à nous donner de belles performances en interprétant à la perfection leurs rôles respectifs. « Minari » mettra ainsi en scène Steven Yeun dans le rôle de Jacob, Ye-Ri Han dans le rôle de Monica, Alan S. Kim dans le rôle de David, Noel Kate Cho dans le rôle d’Anne, Yoon Yeo-jung dans le rôle de Soonja et Will Patton dans le rôle de Paul.

Minari | Official Trailer HD | A24

Donc, si vous ne savez pas encore quel film regarder cette semaine au cinéma, n’oubliez pas que « Minari » sera à l’affiche des sorties ciné ce 23 juin. Un film très émouvant qui mérite vraiment le détour si vous aimez le genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.