One Piece : Pourquoi l’origine « africaine » d’Usopp est si problématique ?

Une chronique de One Piece SBS a révélé ce qui aurait dû être une anecdote intéressante sur Usopp, mais qui au lieu de cela s’oriente directement vers un territoire problématique.

One Piece : Pourquoi l'origine "africaine" d'Usopp est si problématique ?

Il y a beaucoup de bonnes choses dans One Piece. Cependant, l’une des meilleures choses de la série est s
on cadre unique et détaillé. Le monde de One Piece est très éloigné du nôtre, avec de grandes mers remplies de lieux étranges et de monstres massifs. Toutefois, cela ne signifie pas que la série est à l’abri des controverses du monde réel. En fait, une séance de questions-réponses avec le créateur de One Piece, Eiichiro Oda, a montré que ce n’est pas parce qu’une série se déroule dans un monde fantastique qu’elle ne peut pas porter le poids de la réalité.

De nombreux volumes du manga One Piece comportent une rubrique « SBS (Shitsumon wo Boshu Suru) », qui se traduit par « Je réponds aux questions ». Dans cette rubrique, le créateur de la série, Eiichiro Oda, répond aux questions et commentaires envoyés par les fans. Cette rubrique présente souvent des anecdotes sur la série que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Il s’agit notamment d’informations sur les personnages secondaires et de détails aléatoires sur les acteurs principaux, comme leur date de naissance.

Usopp effrayé

Dans la 56e édition de la chronique, un fan a demandé quelle serait la nationalité des pirates du Chapeau de paille si One Piece se déroulait dans le monde réel. Oda a répondu que « d’après leur apparence », les pirates du Chapeau de paille seraient originaires de plusieurs pays. Luffy serait brésilien, Zoro serait japonais, Nami suédoise, Sanji française, Chopper canadienne, Robin russe, Franky américaine et Brook autrichienne. Alors que de nombreux fans n’étaient pas d’accord et ont débattu de la logique derrière certaines de ces réponses. Il y a une autre réponse qui a mis beaucoup de monde mal à l’aise.

En répondant à la question, Oda a dit qu’Usopp venait d’Afrique. Bien sûr, cela ne tient pas compte du fait que l’Afrique n’est pas un pays mais plutôt un continent – un continent composé de 54 pays très différents, y compris des pays densément peuplés et culturellement diversifiés comme le Nigeria et l’Égypte. Réduire ce continent vaste et varié à un seul pays revient à négliger de nombreux peuples et cultures différents et à les traiter comme une masse unique. Cette façon de traiter les nations africaines est souvent utilisée pour délibérer d’autres cultures, les traitant comme un « grand inconnu » plutôt que comme une série de pays développés remplis de personnes individuelles avec leurs propres vies et croyances.

Voir aussi :
One Piece : Le destin a peut-être ramené Zoro à Wano
Usopp contre Luffy dans One Piece

Cependant, si l’on compare ce commentaire avec l’apparence d’Usopp, les choses commencent à devenir problématiques. De nombreux lecteurs ont rapidement attiré l’attention sur les grosses lèvres d’Usopp, soulignant que ce style de grosses lèvres exagérées était un trope raciste courant. Ce trope a été utilisé pour se moquer des Noirs et les déshumaniser pendant de nombreuses années et est encore utilisé aujourd’hui. Ce style, associé au grand nez, a mis beaucoup de gens mal à l’aise, car Usopp ressemble de façon inquiétante à une caricature de visage noir, un trope odieux qui a également été utilisé pour insulter et déshumaniser les Noirs à travers l’histoire.

Le design d’Usopp, associé au fait que, sur la base de son apparence, Oda a dit qu’il serait « d’Afrique », est un vrai problème, même s’il n’était pas intentionnel. Si le fait de désigner l’Afrique comme un pays plutôt que comme un continent est une erreur malheureusement courante, il est difficile de nier que cette erreur, associée au design d’Usopp, s’approche beaucoup trop des stéréotypes raciaux pour être confortable. Il s’agit d’un parfait exemple de la façon dont les créateurs peuvent, sans le vouloir, exploiter des tropes et des clichés qui trouvent leur origine dans le racisme historique s’ils ne réfléchissent pas soigneusement à leurs décisions créatives.

Cet incident montre que, dans un monde où les médias se répandent à l’échelle planétaire, les écrivains, artistes et créateurs doivent faire très attention à ne pas perpétuer des stéréotypes offensants dans leurs œuvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un commentaire

  1. Ce serai mieux que Oda supprime le personnage de Usopp du manga, même si c’est un personnage principal adoré depuis plus de 25 ans. Le nez long est une référence à Pinocchio, une multitude de personnage de Oda ont une grosse bouche pas uniquement Usopp et sa peau n’est pas noire… Mais pour éviter l’amagalme supprimons cet odieu personnage, intelligent, ingénieux, loyal, drôle et attachant. On pourra garder que les personnages beaux gosses bien blancs du manga. C’est bien mieux.