Ozzy Osbourne se souvient de la fois où il a accidentellement drogué un vicaire

Ozzy Osbourne a rappelé le moment où il avait drogué par inadvertance un vicaire et a réfléchi à la raison pour laquelle il n’avait jamais accepté l’offre de l’homme d’église de confesser ses péchés.

L’incident a eu lieu alors que la chanteuse et épouse de l’époque Thelma vivaient dans la campagne anglaise, a-t-il déclaré à GQ dans une interview récente. Il a noté que la situation s’était déroulée après qu’il soit allé au pub et qu’il soit revenu après «quelques jours».

« J’avais acheté du hasch et j’avais fait un gâteau avec », a déclaré Osbourne. «Je l’ai mis dans une boîte et je suis allé au pub et j’ai dit à mon ex-femme: ‘Ne laissez personne manger ce putain de gâteau. Ce sera mauvais. »Il a poursuivi:« De toute façon, je suis revenu du pub quelques jours plus tard et j’ai fait une double prise, parce que le vicaire était chez nous, prenant une tasse de thé dans la cuisine avec un morceau de ce gâteau. Je n’avais pas de conduite [license], mais il était affalé dans ma cuisine, alors j’ai dû le tirer par les cheveux, le pousser à l’arrière de sa voiture, le conduire à sa porte puis rentrer chez lui.

L’icône de Black Sabbath a déclaré qu’il s’était inquiété après n’avoir pas posé les yeux sur le vicaire pendant deux semaines. «Je pensais l’avoir tué», admit-il. «Puis je l’ai vu dans un pub un dimanche matin et il a dit: ‘J’ai dû attraper une grippe si terrible chez vous. J’ai halluciné pendant trois jours et j’ai dû manquer l’église. J’étais juste soulagé de le voir. «Putain de merde, il est vivant! Parce que c’était un gros morceau de hasch. « 

Interrogé sur le conflit apparent chez un vicaire visitant la maison d’Ozzy Osbourne, il a expliqué: «Lorsque vous déménagez à la campagne, ils essaient de vous faire entrer dans la congrégation et de vous accueillir dans la communauté. Ils vous invitent à discuter, voyez si vous voulez avouer certaines choses.  » Il a ajouté: «Si j’étais parti, je serais toujours là maintenant, putain de confesser tous mes péchés!»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.