Parasite sur France 3 : découvrez l’histoire vraie qui a inspiré le film primé de Bong Joon-ho

Ce soir , France 3 diffuse Parasite, le film primé de Bong Joon-ho, pour la première fois à la télévision

Parasite de Bong Joon-ho

Parasite de Bong Joon-ho est sans conteste l’un des films les plus fascinants jamais réalisés, le genre qui vous fait retomber amoureux de l’art cinématographique. Et ce n’est pas peu dire si l’on considère la seule filmographie de Bong Joon-ho. Son œuvre va de Memories of Murder à Mother, sans oublier Snowpiercer, le Transperceneige qui sont autant de joyaux intemporels qui ont ébloui les spectateurs de toutes les cultures. Mais avec Parasite, Bong Joon-ho monte d’un cran, de la manière la plus brillante et la plus inattendue qui soit.

Parasite de Bong Joon-ho

Il ne fait aucun doute que Parasite sera en tête de votre liste de films à voir ou revoir. Il s’agit d’une merveilleuse bizarrerie, à la fois hilarante et horrible de la manière la plus rare qui soit, qui offre un commentaire cinglant sur la discrimination de classe et le capitalisme. C’est tout ce que vous pouvez souhaiter, mais pas tout à fait. C’est seulement parce qu’il est bien meilleur que votre imagination la plus folle de ce que pourrait être un film presque parfait. Il est entré dans l’histoire en devenant le premier film sud-coréen à remporter la Palme d’or, et ce à l’unanimité des voix. Il est le candidat le plus sérieux à l’Oscar du meilleur film cette année.

Parasite ne se contente pas de défier les genres, il défie également vos attentes en passant de la comédie au drame, pour finalement se transformer en un véritable film d’horreur à la fin du film. Le film suit la vie des Kim, une famille de chômeurs pauvres vivant dans un sous-sol exigu de Séoul, alors qu’ils s’infiltrent lentement dans la vie des riches et glamour Parks, par la tromperie. Mais au fur et à mesure qu’elle progresse, leurs vies s’entremêlent de plus en plus, nous amenant finalement à nous demander qui sont les véritables parasites. Si vous vous demandez ce qui a inspiré cet ingénieux morceau de cinéma, vous êtes au bon endroit. Voici tout ce que nous savons.

L’inspiration derrière Parasite

Parasite n’est pas complètement basé sur une histoire vraie à proprement parlé, mais plutôt inspiré des expériences vécues par Bong Joon-ho lui-même lorsqu’il avait une vingtaine d’années. Le film est basé sur la première rencontre intime de Bong avec une famille riche alors qu’il essayait de joindre les deux bouts en tant que jeune homme. Cette expérience l’a marqué pendant toutes ces années, lui faisant prendre conscience de certaines choses cruciales sur la discrimination de classe et le mode de vie des riches.

La bande-annonce de "Parasite", Palme d'or 2019 du Festival de Cannes

Tutorat dans une maison bourgeoise

A 20 ans, Bong Joon-ho a accepté un emploi de tuteur en mathématiques pour le fils d’une famille extrêmement riche de Séoul, un peu comme les jeunes Kim commencent à travailler pour les Parcs. La famille vivait dans les enclaves les plus exclusives de la ville, dans une grande maison luxueuse. Bong, en comparaison, a eu une éducation moins fastueuse mais intellectuelle. Il a été présenté à la famille par sa petite amie de l’époque, qui est maintenant sa femme. Elle donnait déjà des cours particuliers d’anglais au garçon, mais ils avaient besoin d’un autre tuteur pour les mathématiques.

Dans une interview accordée au Hollywood Reporter, Bong Joon-ho a déclaré :

« Ils voulaient un autre tuteur pour les maths, alors elle m’a proposé comme ami digne de confiance, même si j’étais en fait très mauvais en maths ».

Il est intéressant d’établir un parallèle avec les Kim, qui n’avaient pas non plus d’expérience préalable dans les emplois qu’ils occupaient. En fait, Bong Joon-ho n’avait aucune expérience des mathématiques, il était étudiant en sociologie et rêvait de devenir cinéaste depuis l’école primaire. Il a également mentionné la manière dont ces emplois fonctionnaient.

« Ce n’est pas comme s’ils publiaient de nombreuses annonces pour trouver une aide domestique – vous êtes présenté ».

Nous le voyons particulièrement bien dans Parasite, lorsque Ki-woo présente sa sœur, Ki-jeong, comme la camarade de classe d’un cousin, alors qu’elle se fait passer pour une art-thérapeute. Bien sûr, le reste de la famille suit, mais ils doivent faire semblant de ne pas se connaître.

Bong Joon-ho pensait initialement transformer l’histoire en une mise en scène, mais il a ensuite réalisé la valeur cinématographique de la mise en scène dans l’intimité rare partagée entre les riches et les pauvres, par ailleurs séparés.

« …lorsque vous travaillez comme tuteur ou comme femme de ménage, vous êtes dans les espaces les plus privés, et les deux parties sont réunies dans une telle intimité ».

Revenant sur sa propre expérience en tant que tuteur, il a révélé comment le jeune garçon qu’il a encadré l’a emmené dans tous les coins de la maison, et a longuement parlé de ses parents. C’est peut-être à cause de cela que Bong Joon-ho a été licencié en deux mois.

« Si je n’avais pas été licencié, j’aurais peut-être pu découvrir d’autres choses sur cette famille. J’étais un étudiant innocent. Je n’avais pas de mauvaises intentions mais c’est ce qui a inspiré ce film ».

https://www.instagram.com/p/CQ3y15qI_qn/

Une approche réaliste de la discrimination de classe

Bong Joon-ho a également révélé qu’il s’est inspiré des différentes personnes qui l’entourent, qu’elles soient riches ou pauvres.

« Je me suis beaucoup inspiré des gens que je rencontrais au quotidien ».

Han Jin-won, qui a coécrit le scénario de Parasite, a passé beaucoup de temps à faire des recherches intensives sur la discrimination de classe à laquelle sont confrontés les gens de son entourage et sur leur mode de vie. Il a passé des mois à rencontrer et à mener des entretiens avec des tuteurs, des chauffeurs et des femmes de ménage réels, tout en photographiant les quartiers de la classe inférieure et de la classe aisée de Séoul. C’est la raison de l’approche réaliste et de l’esthétique de Parasite, avec la façon dont il dépeint les Kim et les Parks, ainsi que leurs maisons et leur environnement.

Parasite est diffusé ce lundi 5 juillet 2021 à 21h05 sur France 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.