Procès pour Jay-Z : il gagne des millions concernant un parfum !

Juste avant de lâcher ce qui pourrait être le couplet de l'année sur "God Did" de DJ Khaled, JAY-Z était au tribunal pour un procès concernant des parfums.

Le juge Andrew Borrok de la Cour suprême de Manhattan a décidé que Jay-Z devrait recevoir 6,78 millions de dollars (avec intérêts) en redevances impayées par la société de parfums Parlux. En 2012, les deux parties ont conclu un accord et, en 2013, il a sorti l’album Magna Carta Holy Grail et son parfum Gold.

En 2016, Parlux a poursuivi le célèbre rappeur américain après l’échec de l’eau de Cologne, et lui a reproché de ne pas avoir assez promu le parfum. Ils ont allégué qu’il ne s’était pas présenté à un événement de Macy’s et à Good Morning America. En novembre, un juge de New York a décidé qu’il n’avait pas violé son contrat, ce qui lui a évité un procès de 67 millions de dollars. Jay Z a ensuite contre-attaqué et s’est vu attribuer 4,5 millions de dollars le 24 février. Alors qu’il lançait un fond de Bitcoin pour l’inde il y’a plus d’un an, le rappeur n’a pas fini de faire parler de lui.

Son parfum

Lancé en 2013, Gold est son premier parfum pour hommes. Il a été composé avec l’aide du parfumeur de Firmenich, Ilias Ermenidis. C’est une union de gingembre, pamplemousse, myrtille et cardamome. Le cœur met l’accent sur le vétiver masculin incorporé au poivre rose, à la lavande et à la feuille de violette sur une base d’ambre, de teck et de vanille.

Réagissez à cet article