Qui était le cinéaste Robert Downey Sr, décédé à l’âge de 85 ans ?

Robert Downey Sr, cinéaste emblématique de la contre-culture et père de Robert Downey Jr, est décédé à 85 ans après avoir lutté pendant cinq ans contre la maladie de Parkinson.

Robert Downey Sr quand il était jeune

Ce réalisateur underground s’est fait connaître par ses films contre-culturels des années 1960 et 1970, notamment Putney Swope et Greaser’s Palace. Père de Robert Downey Jr. et Allyson Downey, Robert Downey Sr. a donné à ses enfants leurs premiers rôles à l’écran dans son film Pound, alors qu’ils avaient respectivement cinq et sept ans. Downey Sr. a récemment fêté son 85ème anniversaire.

Robert Downey Sr quand il était jeune

Né Robert Elias Jr, Downey Sr. a pris le nom de son beau-père lorsqu’il a voulu s’engager dans l’armée à l’âge de 15 ans. Entré dans le mouvement cinématographique underground de New York, Downey Sr. s’est fait connaître du monde entier en 1969 avec la comédie noire Putney Swope, un film aujourd’hui reconnu comme étant en avance de plusieurs décennies sur son temps, avec ses attaques cinglantes contre le capitalisme tardif, la suprématie blanche et les représentations raciales à Hollywood.

Babo 73, Chafed Elbows et No More Excuses ne sont que quelques-uns de ses films acclamés ajoutés à la collection Criterion. Downey Sr. a été l’une des principales influences du réalisateur Paul Thomas Anderson, qui l’avait fait jouer dans Magnolia et Boogie Nights.

Robert Downey Sr. est mort dans son sommeil à son domicile new-yorkais mercredi matin. Il luttait depuis cinq ans contre la maladie de Parkinson. La nouvelle a été annoncée par sa femme, l’auteur Rosemary Rogers. Le dernier film de Downey Sr. est Rittenhouse Square (2005), un documentaire sur le parc public de Philadelphie.

https://www.instagram.com/p/CRCJHb3FKvR/

Downey Sr. était notoirement connu pour être discret sur sa vie privée, décriant Hollywood comme un « endroit horrible » et évitant la publicité autant que possible pour protéger ses enfants, étant donné qu’ils avaient une relation complexe. Downey Jr. a commencé à fumer de la marijuana avec son père à l’âge de six ans, une décision que Downey Sr. a regrettée par la suite. Après que Downey Sr. ait réussi à arrêter la cocaïne en 1981, il a aidé son fils à faire de même deux décennies plus tard, en disant :

« Si cela t’a fait une telle impression, alors pourquoi ne peux-tu pas faire la même chose ? »

Aujourd’hui, Robert Downey Jr. est triomphalement sobre depuis 2003, s’écartant de l’esthétique underground de son père pour diriger la franchise la plus lucrative de tous les temps, l’univers cinématographique Marvel.

VOIR AUSSI  Spider-Man 3 : faux titres et premières images révélées par Tom Holland, Zendaya et Jacob Batalon

L’héritage de Robert Downey Sr. n’est peut-être pas évident, mais il a été essentiel à l’évolution de la portée et des objectifs des films. Entre la Criterion Collection, la Library of Congress et l’idolâtrie de certains des plus grands noms du cinéma, Downey Sr. a non seulement laissé ses empreintes sur sa pellicule, mais aussi sur celles de nombreux films contre-culturels après lui. Comme l’a montré Robert Downey Sr., mener une bataille difficile contre un système peut ne pas être populaire ou lucratif, mais vous laissera un héritage complet et gratifiant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.