Streaming : Steven Spielberg et Netflix enterrent la hache de guerre et signent un accord !

Amblin Partners et le géant du streaming ont signé un accord pour réaliser « plusieurs films par an ». Il y a deux ans, le cinéaste avait critiqué la fenêtre de distribution de la plateforme.

Steven Spielberg et Netflix

Steven Spielberg et Netflix ont finalement fait la paix. Amblin Partners, société de production du réalisateur de Ready Player One, et la plateforme de streaming Netflix ont signé un accord par lequel ils feront « plusieurs films par an ».

Steven Spielberg et Netflix

Cette union coexistera avec celle que Spielberg a avec Universal Pictures et ni cette dernière ni Netflix n’auront la primeur des films du réalisateur. En conclusion, le cinéaste réalisera certains films pour Universal et d’autres pour la plateforme de streaming.

Cette nouvelle intervient près de deux ans après que Spielberg ait critiqué le modèle de Netflix, qui consiste à ne pas sortir en salles en respectant la fenêtre de distribution. Selon le réalisateur d’Indiana Jones et d’E.T. l’extra-terrestre, les films de la plateforme ne devraient pas être éligibles aux Oscars.

« Une fois que vous vous engagez à faire un format télé, vous êtes un téléfilm. Si c’est une bonne série, vous méritez un Emmy, mais pas un Oscar. Je ne pense pas que les films qui n’obtiennent que des audiences symboliques dans quelques salles de cinéma pendant moins d’une semaine devraient être éligibles pour une nomination aux Oscars du cinéma », a déclaré Spielberg sur ITV en 2018.

Le réalisateur faisait référence à la règle des Oscars selon laquelle les films doivent être sortis en salle pour pouvoir être nommés aux Oscars. En 2021, cette loi a été ignorée en raison de la crise du coronavirus. Souvent, ces titres arrivent dans les salles de cinéma comme une simple formalité et sont projetés dans les salles pour une courte période de temps. Un exemple récent, bien que plus orienté vers le commerce, est Army of the Dead. Le film de zombies de Zack Snyder sur Netflix est d’abord sorti au cinéma puis, une semaine plus tard, sur la plateforme de streaming.

Depuis, Steven Spielberg a revu sa copie. En effet, il a fait d’autres déclarations notamment en référence à l’accord qu’Amblin a conclu avec Ted Sarandos, PDG de Netflix, et Scott Stuber, responsable de Netflix Original Films.

« Dès le moment où Ted et moi avons commencé à parler d’un partenariat, il était très clair que nous avions une opportunité incroyable de raconter de nouvelles histoires ensemble et d’atteindre le public d’une nouvelle manière ».

Il est possible que l’une des circonstances récentes qui ont encouragé Spielberg à franchir le pas ait été le traitement réservé par la plateforme à une récente production Amblin, « Les Sept de Chicago ». En raison de la pandémie, son distributeur original, Paramount, l’a vendu à Netflix, qui a fini par récolter six nominations pour ce film aux derniers Oscars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.