The One, la série Netflix qui permet de trouver son âme sœur version 2.0

THE ONE est une nouvelle série Netflix avec une intrigue de et de crime. De la correspondance au meurtre, il y a de quoi faire. Certains éléments fonctionnent plutôt bien tandis que d’autres semblent étrangement forcés. A la rédac d’Urban Fusions, on pense que cette série aura à la fois des fans et des détracteurs.

THE ONE saison 1 de Netflix propose une intrigue de science-fiction centrée sur l’appariement par l’ADN. Une fois que vous avez une correspondance avec quelqu’un, vous êtes sûr de tomber amoureux lorsque vous vous rencontrez. C’est un concept intéressant qui ne manque pas d’atouts. Si on n’y croit pas vraiment au cours du premier épisode, on commence à s’y intéresser au cours des épisodes suivants.

Ensuite, il y a l’intrigue criminelle centrée sur le meurtre, qui est directement liée à l’entreprise qui se cache derrière la comparaison d’ADN. Elle s’appelle et c’est du business.

Compatibilité par ADN

On aime bien le concept de base de The One. La compatibilité par ADN semble aussi effrayante qu’impressionnante. À l’heure actuelle, de nombreuses personnes se rencontrent en ligne. Soit dans un cadre où leurs esprits et leurs cœurs se connectent, soit dans le cadre d’une simple rencontre qui se transforme en quelque chose de plus.

The One | Official Trailer | Netflix

Évidemment, l’explication de ce processus de compatibilité par ADN tient en grande partie à la protection de la vie privée et à l’accusation de « ruiner le mariage ». Cependant, il faut quand même participer comme avec n’importe quel autre service de rencontre. Il ne s’agit pas d’un monde à la Divergente, où chacun est obligé de faire vérifier son ADN et de trouver sa correspondance. C’est un détail assez important !

Bien sûr, cela n’empêche pas les personnes ayant un mariage terne ou une relation médiocre de s’inscrire. Cela n’empêche pas non plus les gens de vouloir « juste voir » s’il n’y a pas quelqu’un de mieux pour eux. Cela peut sembler assez simple, mais cela donne un aperçu plutôt sombre et sinistre de l’avenir.

Enfin, sauf pour les personnes célibataires qui trouvent enfin leur bonheur !

Prévisible à certains égards

Les problèmes qu’on a rencontré avec The One avaient beaucoup à voir avec le style de production. La série avait parfois l’air d’un petit budget et son éclairage était parfois étrange, et par là on veut dire affreux. Surtout dans l’épisode 1, il y a des scènes où le niveau de production est très éloigné de celui des autres séries Netflix.

Viennent ensuite les développements de l’intrigue qui semblent soit très prévisibles, soit incroyablement forcés. Bien trop souvent, ces deux problèmes expliquent en partie pourquoi l’histoire ne semble pas très organique.

Hannah Ware (Old boy) joue le personnage principal, Rebecca, qui est le cerveau de l’entreprise. Enfin, dans tous les domaines qui comptent vraiment lorsqu’il s’agit de l’aspect commercial des choses, en tout cas.

Rebecca est perçue comme froide, calme et posée, mais il y a beaucoup de choses sous ce vernis. Cela commence à se manifester dans les épisodes 2 et 3, surtout le troisième, et Hannah Ware livre une performance convaincante. Elle est organique et réelle, même si l’intrigue n’est pas aussi crédible.

Un autre personnage clé est Kate, l’inspecteur de police qui enquête sur le meurtre dans cette série. Kate est interprétée par Zoë Tapper, dont nous avons déjà vu de belles choses dans le drame d’horreur zombie Zoo (2018) et la série Nightflyers. Dans l’ensemble, il y a beaucoup de personnages avec lesquels vous deviendrez familiers. Certains d’entre eux sont irritants au possible, tandis que d’autres sont tout à fait adorables.

L’avis d’Urban fusions sur la saison 1 de The One sur Netflix

Howard Overman est le créateur de The One sur Netflix et il a un palmarès très impressionnant lorsqu’il s’agit de créer des séries télévisées. Auparavant, Howard Overman a créé les séries télévisées Misfits (2009-2013) et plus récemment la mini-série La Guerre des mondes. Bien sûr, cela signifie également que les attentes pour une série de lui sont assez élevées.

Avec des sujets aussi spécifiques et intenses que la compatibilité par ADN et un mystère de meurtre, il y a beaucoup d’éléments d’intrigue pour vous rendre accro. Pourtant, on a trouvé l’épisode 1 plutôt mauvais. Tant au niveau de la qualité de la production, du jeu des acteurs que de l’intrigue. J’ai juste eu l’impression générale de regarder quelque chose qui n’était pas tout à fait abouti. Avec l’épisode 2 puis l’épisode 3, ça s’est beaucoup amélioré !

Pourtant, dans presque tous les épisodes, il y a au moins un élément de l’intrigue ou une intrigue qui semble étrangement forcée. Et bien qu’on ne veuille rien gâcher, on a été sacrément impressionné par moment. Dans l’ensemble, on pense que cette série aura à la fois des fans et des détracteurs. Nous, on est mitigé !

The One saison 1 est disponible sur Netflix à partir du 12 mars 2021.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.