Une chanson de bienvenue et une diversion de danse

Universal Pictures a pris la bonne décision de publier Trolls World Tour sur demande. Chaque enfant mis en quarantaine à la maison chantera et dansera son petit cœur. Trolls World Tour est un mélange musical aux couleurs de barbe à papa du multiculturalisme du marteau. Le film mélange des succès de chaque genre dans un barrage de décors trippants, alimentés par des chansons. Les voix auto-accordées sont devenues de plus en plus ennuyeuses, mais le public plus jeune n’aura pas cette plainte. Si vous avez aimé le premier film, la suite est suralimentée.

Trolls World Tour révèle d’autres royaumes trolls et leurs styles musicaux distincts. La reine Poppy (Anna Kendrick) et sa meilleure amie, Branch (Justin Timberlake), apprennent que ce sont des Trolls Pop. Les Rock Trolls voisins, dirigés par l’intimidatrice Queen Barb (Rachel Bloom), sont en quête de solo de guitare déchirant et déchirant pour conquérir tout le monde. Le rock serait la seule musique autorisée.

CONNEXES: Le clip du Trolls World Tour organise une soirée dansante dans le salon avec les acteurs

Poppy refuse de croire que Barb est une menace. Elle veut prouver que tous les trolls peuvent s’entendre et se respecter mutuellement. Branch, Biggie (James Corden) et M. Dinkles (Kevin Michael Richardson) se précipitent pour intercepter Barb, mais sont distancés en cours de route. Poppy sous-estime la détermination à bascule de Barb, tandis que Branch a du mal à exprimer son amour. Leurs problèmes personnels deviennent un autre obstacle à l’arrêt de la domination rock de Barb.

Trolls World Tour est un clip de quatre-vingt-dix minutes. Chaque nouveau royaume troll souffle et se cabre dans son genre. L’action est ininterrompue car les remixes à succès continuent de venir. Les enfants embrasseront l’énergie, mais cela devient écrasant pour ceux qui ont une plus longue durée d’attention. Les cinéastes auraient pu tempérer le flux avec plus de moments décourageants, ou réduire le nombre de chansons. Il y a tellement de musique, rien ne se démarque vraiment. L’absence d’un morceau mémorable transforme le Trolls World Tour en un flou.

VOIR AUSSI  Tyrese Gibson taquine ce que nous pouvons attendre de son personnage de Morbius

Les thèmes de la diversité sont également implacables. Quelques séquences sont habilement réalisées. Mais le message est continuellement martelé comme la batterie et la basse des Techno Trolls. La prédication est semblable à l’autoréglage, trop omniprésente. Je serai curieux de connaître la réaction générale à plusieurs nouveaux personnages. Trolls World Tour célèbre tous les modes de vie avec des valeurs résolument libérales. Est-ce que ce sera même un murmure étant donné l’état désastreux de la pandémie?

Le film mérite des éloges pour l’animation vivante. Cela aurait été un bourdonnement à voir au théâtre. Cela dit, j’ai eu la chance de diffuser le film sur un téléviseur OLED 64 pouces haut de gamme. Incroyable est un euphémisme. Le vaisseau spatial Funk Trolls ressemblait à un arc-en-ciel explosant dans le salon. Un autre visuel remarquable montre la reine Barb et ses Rock Trolls face à l’eau sous les Techno Trolls. Le bonbon pour les yeux doit être célébré. Le look du film ne devrait pas jouer le deuxième rôle de la musique.

Trolls World Tour est une bulle démographique. Les jeunes enfants vont être fascinés par le film. C’est comme regarder et écouter du sucre raffiné. Je ne doute pas que Trolls World Tour engendrera d’innombrables chants en ligne et soirées karaoké. Le chant et le bonheur sont plus que jamais nécessaires. Trolls World Tour est une production de DreamWorks Animation. Il est disponible sur demande par Universal Pictures.

Sujets: Trolls 2, Streaming

Les vues et opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement la politique ou la position officielle de Movieweb.

Critique de cinéma, conteur, priant pour que les dauphins se développent et fassent mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.