VIDÉO : Comment ajouter un bot Netflix sur votre Discord ?

Un nouveau moyen de partager des soirées cinéma à distance.

Les utilisateurs de Discord qui utilisent la plateforme pour autre chose que des jeux disposent désormais d’un nouvel outil pour coordonner les soirées de visionnage de différents films et émissions Netflix. Netflix et Discord ont annoncé cette semaine qu’un bot était dorénavant disponible sur la plateforme sociale. Le géant du streaming, qui va arrêter le partage de ses comptes, et les utilisateurs de Discord peuvent à présent ajouter un bot « Hey, Netflix » à leurs serveurs. Ce robot crée également un havre de paix pour les discussions via un nouveau fil de discussion afin d’éviter que les spoilers n’atteignent ceux qui ne participent pas aux soirées de visionnage.

Le tout nouvel ajout de Discord

Pour commencer, vous devez ajouter le robot à votre serveur Discord, ce qui peut être fait en visitant le répertoire d’applications de Discord. Vous y trouverez « Hey, Netflix », qui peut être invoqué avec la commande /heynetflix. Il s’agit d’une application officielle destinée à aider les utilisateurs à « découvrir de nouvelles émissions et de nouveaux films à regarder et à discuter ensemble« , donc si vous utilisiez une autre solution pour le faire auparavant, vous disposez désormais d’une option plus simple. Alors que la plateforme de streaming était au plus mal, il y a quelques semaines, c’est un nouveau rebond inattendu.

Dans l’App Director, un mode d’emploi explique comment se déroulent les étapes :

  • Étape 1 : Appelez le robot avec la commande slash /heynetflix.
  • Étape 2 : Votez pour savoir si vous voulez regarder un film ou une série.
  • Étape 3 : Chacun indique le pays dans lequel il se trouve afin que nous puissions trouver un titre disponible pour tous.
  • Étape 4 : Choisissez parmi les 4 titres recommandés ou « affinez » pour en trouver 4 autres.
  • Étape 5 : Regardez et discutez ensemble dans un nouveau canal de discussion privé afin de ne pas gâcher le film pour les autres !

Réagissez à cet article